Lorsque j'ai su que Jean Teulé sortait un nouveau bouquin, je me suis réjouie à l'idée de le lire .

Puis je l'ai vu présenter le présenter dans plusieurs émissions et je me suis dit que je ne pourrai pas lire une telle horreur. Car avant de lire ce livre on connait la fin de l'histoire ..et même tout le déroulement de l'atroce histoire.

Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune périgourdin, sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin. C’est un jeune homme plaisant, aimable et intelligent. Il compte acheter une génisse pour une voisine indigente et trouver un couvreur pour réparer le toit de la grange d’un voisin sans ressources. Il veut également profiter de l’occasion pour promouvoir son projet d’assainissement des marais de la région. Il arrive à quatorze heures à l’entrée de la foire. Deux heures plus tard, la foule devenue folle l’aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé.

En résumé : comment RIEN finit en une atroce tuerie.. et encore le mot est faible.. c'est pire que ça.

Lorsqu'à la bibliothèque j'ai eu l'opportunité de le lire, je me suis dit que je ne pouvais pas ne pas lire un Jean Teulé.

Vous avez deviné je raffole de son style.

Pas déçue donc pour le style il est là ! c'est réussi.

L'histoire, atroce je le rappelle, offre des parallèles avec le chemin de croix du Christ ... d'autres détails dans le récit ne sont pas sans rappeler l'histoire de Jésus d'ailleurs.

Bref ! c'était affreux à lire .... j'en ai eu parfois la nausée et le tournis ...je pense même qu'il en a rajouté... ce n'est pas possible de subir autant de barbaries et de survivre si longtemps... du moins je l'espère ...  mais je n'ai pas pu lâcher le bouquin avant la dernière page !

Vous croyez que je suis maso ???  C'est grave ???

9782260017721


D'autres critiques : ICI